DÉCÈS DE JEAN ROCHEFORT

10/10/2017

DÉCÈS DE JEAN ROCHEFORT

Droits FFE DR

C’est avec beaucoup de tristesse que Serge Lecomte, président de la FFE, l’ensemble des élus ainsi que le staff technique de la Fédération Française d’Equitation, ont appris le décès de Jean Rochefort, lundi 9 octobre 2017 à l’âge de 87 ans.

Né à Paris en 1930, Jean Rochefort a partagé sa vie entre les studios de cinéma et les chevaux.

Acteur populaire, en 60 ans de carrière il a tourné dans plus d’une centaine de films au côté des plus grands. Parmi ses succès les plus marquants on peut citer : Angélique, marquise des anges, Le Grand blond avec une chaussure noire, Un éléphant ça trompe énormément, Ridicule, Le Placard ou plus récemment Ne le dis à personne. 

C’est sur le tournage de Cartouche en 1961 qu’il se découvre une passion pour les chevaux et l’équitation. Il achète alors le Haras de Villequoy dans les Yvelines. Il est ensuite devenu éleveur et propriétaire de chevaux de haut niveau à l’instar de Nashville qui fut monté par Jean-Maurice Bonneau. Jean Rochefort concédait qu’il lui était arrivé de choisir un film uniquement pour le plaisir de monter à cheval conciliant ainsi ses deux passions. Grâce à son style inimitable, il avait boosté l’audimat sur France Télévisions en commentant les épreuves de sports équestres lors des Jeux olympiques d’Athènes. 

Ce dandy français aura séduit par son humour, son air fantasque, ses célèbres moustaches et sa voix inoubliable. 

La FFE et la Direction technique nationale s’associent à la peine de la famille et des proches de Jean. 

Hommage 

« On connaît Jean Rochefort l'acteur. Tous les médias lui ont rendu l'hommage que son talent mérite.

C'était un membre adulé de la famille équestre.

De la buvette des concours jeunes chevaux de Gavray aux tables VIP des étapes Coupe du monde, en passant par le micro de consultant de France Télévisions, chacun l'a vu ou entendu commenter avec une expertise enthousiaste les petits et les grands moments de notre sport.

Il était éleveur. Il était cavalier. Il était propriétaire. Il était le premier supporter de tous les talents équestres.

Surtout, il savait comme aucun se mettre à la place du cheval qu'il regardait et vous faire comprendre comment il avait découvert le soleil après l'ombre et pourquoi il avait fait ce petit écart qui expliquait son résultat.

Ami du genre humain, il avait pour le talent des cavaliers une admiration d'amateur passionné. Il faisait partager leur courage, leur ténacité, leur faculté de se dépasser pour aller chercher la performance. Il savait raconter les petits matins d'hiver, la fatigue, les kilomètres, le cheval qui se blesse au moment décisif, le courage de rebondir...

Au rayon des souvenirs d'anthologie, on citera ses commentaires des Jeux Olympiques d'Athènes sur Nicolas Touzaint « l'archange » ou sa petite phrase sur les Whitaker. De mémoire «  Imaginez, la maman de John et Michaël ! Avoir donné naissance non seulement à un, mais à deux champions olympiques ! »

Généreux, il a mis son nom et sa plume au service de notre sport, aussi bien avec la bande dessinée pour préparer ses Galops qu'avec la préface du dernier ouvrage de La Cense au titre qui résonne comme une épitaphe de son parcours de vie : « L'homme et le Cheval. »

Merci pour ces petits et grands moments partagés. » Danielle Lambert 

La citation

« Le cheval et l'homme sont liés avec moi à jamais.

Rassemblons-nous,

grisons-nous de ce constat. » Jean Rochefort.

L'Homme et le Cheval - Editions Delachaux Et Niestlé - Collection Les Univers La Cense.